Zappa, les mots bruyants...

Il n'y a pas d'entreprise plus périlleuse (...) qu'être une mère (Richard Nixon). What's the Fuck, anyway ? (Frank Zappa)

27 novembre 2005

Les plaisanteries stupides et Stokhausen

ianunderwood

"Dès que je les ai entendu (The Mothers), j'ai su que la musique de Zappa était ce qui se rapprochait le plus de ce que je recherchais - cette combinaison entre Stravinsky, Hindemith, Ornette Coleman, le blues, les paroles dingues, les plaisanteries stupides et Stockhausen. C'était exactement ce que j'aimais : une musique complexe et un humour bizarre."

(Ian Underwood - Down Beat - 1977)

21206639_p
Black Napkins

Posté par toutunfromage à 13:57 - Ian Underwood - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire