Zappa, les mots bruyants...

Il n'y a pas d'entreprise plus périlleuse (...) qu'être une mère (Richard Nixon). What's the Fuck, anyway ? (Frank Zappa)

12 janvier 2006

La technicité à un point ultime

claude_barth_l_my

(A propos d'Uncle Meat) " Pour ce qui concerne les percussions, la batterie, les voix, il a poussé plus que tout autre la technicité à un point ultime. Les parties de batteries sont invraissemblables, les parties de percussions devraient toutes rentrer dans les conservatoires comme modèles de concours. C'est une difficulté et d'un attrait considérable. C'est aussi rare d'entendre des voix de radio, d'opéra, d publicité, de rock... Tout ça est mixé avec une telle intelligence !... Il ya des compositeurs qui officient dans la variété ou dans l'opéra et qui peuvent être très bons, mais je n'en connais pas qui soient bons dans tous les domaines."

(Claude Barthélémy - France Inter - 1994)

21206639_p
Black Napkins

Posté par toutunfromage à 13:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Percussions

    C'est tout à fait pertinent d'insister sur les percussions "invraisemblables" chez FZ, non seulement à la batterie mais aussi avec des instruments utilisés parfois en tant que percussions (piano, cordes, etc). À titre d'exemple, elles sont tout simplement démoniaques dans "Little House I Use To Live In" (Burn't Weeny Sandwich), l'une de mes "All time favorite" ou encore sur "The Nancy & Mary Music" (Chunga's Revendge).

    Posté par Sergio A., 16 février 2006 à 01:24

Poster un commentaire