Zappa, les mots bruyants...

Il n'y a pas d'entreprise plus périlleuse (...) qu'être une mère (Richard Nixon). What's the Fuck, anyway ? (Frank Zappa)

11 janvier 2006

Allure si bizarre...

ruth_underwood

"Parfois Frank s'asseyait sur une chaise et faisait éclairer l'audience. Parfois il y avait plus de gens sur scène que dans la salle et Frank finissait par connaître le nom de la plupart d'entre eux. Ils jouaient Stravinsky. Ils faisaient bourdonner de la musique d'un autre âge et soudain, en plein milieu, arrivait "Oh No" comme une déchirure à travers les nuages. J'étais éberluée par la beauté de cette musique et par le fait qu'elle soit jouée par des gens à l'allure si bizarre."

(Ruth Underwood - 2002)

21206639_p
Black Napkins

Posté par toutunfromage à 13:14 - Ruth Underwood - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    OOh... Ruth !

    Que seraient la plupart des morceaux de Frank Zappa sans leur partie de vibraphone et de percus réalisés par la belle Ruth ?

    Posté par Jean, 06 mai 2006 à 11:38

Poster un commentaire