Zappa, les mots bruyants...

Il n'y a pas d'entreprise plus périlleuse (...) qu'être une mère (Richard Nixon). What's the Fuck, anyway ? (Frank Zappa)

19 octobre 2005

Complètement ensorcelant

"J'adorais dessiner des petits points noirs sur du papier à musique. Je restais collé à ma chaise jusqu'à seinze heures d'affilée en compagnie d'une petite bouteille d'encre de Chine, à calligraphier des ronds et des queues. Rien au monde n'aurait pu me distraire de mon travail. Il m'arrivait de me lever pour un café ou un en-cas, mais à part ça, je restais scotché pendant des semaines, qui devenaient des mois, à écrire de la musique. Je trouvais ça chouette d'entendre dans ma tête tout ce que j'écrivais, je ne me laissais... [Lire la suite]
Posté par toutunfromage à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]